Immersion dans la culture polynésienne

Le centre culturel Arioi a ouvert ses portes il y a deux ans à Papara. Danse, reo Tahiti, percussions, jardin, cuisine… L’idée est de faire découvrir ou redécouvrir tous les aspects de la culture polynésienne.

TEXTE & PHOTOS LUCIE RABRÉAUD

C’est mercredi. Le centre Arioi grouille d’enfants qui se baladent dans tous les sens, embrassant leurs « taties », les animatrices culturelles, avec joie et effusion. Hinatea Colombani a d’abord ouvert une école de danse, Matehaunui, en novembre 2008 mais avait déjà en tête cette idée d’un centre culturel. Pourquoi se réduire à enseigner un seul aspect de la culture tahitienne alors que c’est un tout ? Déjà, dans son école de danse, les enfants apprenaient également les percussions, les mots tahitiens… Hinatea ne pouvait pas s’empêcher de parler de tout ce qui fait la richesse polynésienne. En 2016, elle concrétise enfin son rêve en ouvrant le centre culturel Arioi à Papara, la commune où elle a grandi. Le bâtiment comprend plusieurs salles, toutes dédiées à des arts et à des groupes différents. Dans l’entrée, une salle de classe a été installée : elle est consacrée au tutorat. Des élèves de primaire ou du collège viennent y faire leurs devoirs. Une animatrice est présente pour les soutenir et les aider. En face, une salle de percussions. Dans le hall, une petite cuisine où chacun peut venir se faire un café ou se préparer à manger. Tout au fond, la grande salle de danse avec la costumerie.

Une reconnexion avec l’identité polynésienne
La musique est à fond dans la grande salle de danse et les enfants, alignés, répètent les pas initiés par les animatrices culturelles. Hinatea corrige un placement, un déhanché, et insiste pour que tous sourient ! Il y a aussi des adultes qui viennent au centre culturel Arioi « s’immerger » dans la culture polynésienne. Des touristes, des Popa’a, des Polynésiens aussi. « Ce n’est pas facile pour des Polynésiens de dire qu’ils ne connaissent pas leur culture mais nous ne sommes pas là pour juger. Celui qui ne sait pas est en quête », précise Hinatea. Fabriquer du tapa, le décorer avec des tampons traditionnels en bambou, préparer un ahima’a, replonger ses mains dans la culture et la terre du fenua : le centre culturel reconnecte avec l’identité polynésienne.

Toutes les activités sont testées et approuvées par Hinatea et son compagnon Moe, qui aiment s’amuser à reproduire les gestes et les recettes de l’ancien temps. Il est possible d’avoir un avant-goût des stages d’immersion en participant aux « dimanches au musée », des ateliers organisés régulièrement au musée de Tahiti et des îles par le centre culturel Arioi.

Programme :

• Expérience ’Uratea
Deux heures pour s’imprégner de la culture polynésienne grâce à des ateliers découvertes et des dégustations.
Tarif : 4 500 Fcfp

• Expérience Marotea
Une demi-journée d’expérience culturelle polynésienne avec au programme : des ateliers d’initiation et un déjeuner traditionnel.
Tarif : 8 800 Fcfp

• Expérience Maro’ura
Une journée pour découvrir la culture Polynésienne et partager le moment privilégié de la préparation du four traditionnel.
Tarif : 15 200 Fcfp

• Expérience ’Arioi
Six jours d’immersion culturelle pour vivre une expérience authentique. Un voyage à travers le temps afin de découvrir la vie des ancêtres polynésiens.
Tarif : 250 000 Fcfp

• Les dimanches au musée
Le premier dimanche de chaque mois, l’équipe ‘Arioi organise des ateliers au musée de Tahiti et des îles pour redonner vie aux pratiques polynésiennes traditionnelles. Des ateliers pour les enfants sont adaptés aux jeunes curieux. Des packs famille sont également proposés. 

Contact
Le centre Arioi
PK 35,8 côté montagne à Papara
• Tél. : 87.75.29.99 ou 87.76.63.63
Shop@arioi.pf
www.arioi.pf
Facebook : arioiexperience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *