Juin – Juillet – Août 2017

Elections : Patrick Capolsini est le nouveau président de l’Université

Patrick Capolsini a été élu président de l’université de la Polynésie française le jeudi 13 avril pour un mandat de quatre ans. Après un cursus scientifique à l’université de Nice-Sophia Antipolis et une thèse dans le domaine du calcul symbolique à l’interface des mathématiques et de l’informatique puis un séjour postdoctoral à l’institut fédéral de technologie de Zurich, Patrick Capolsini a été recruté comme maître de conférences à l’UPF en 1994.
Ses activités de recherche ont porté sur la télédétection en milieu récifal et insulaire, puis sur la sécurité des données, notamment géographiques. Il assure des cours sur l’algorithmique et la programmation. Dès 1994, il est également chargé de mettre en place un centre de ressources informatiques et de 2004 à 2008, il assure la direction du département Sciences, sciences médicales et technologies. En 2011, il devient vice-président du conseil d’administration et succède six ans plus tard à Éric Conte à la tête de l’établissement.


Découverte : Des stagiaires de Doceo Formation en visite au CESC

Des stagiaires du centre Doceo Formation ont visité le Conseil économique social et culturel de la Polynésie française jeudi 20 avril. L’idée était de leur faire découvrir les institutions. Âgés de 26 à 52 ans, ces Polynésiens sans emploi bénéficient d’un Contrat d’accès à l’emploi rénové (CAER) d’un an.
« En grande difficulté d’insertion professionnelle, ces chômeurs de longue durée attendent avec grand espoir de retrouver le chemin de l’emploi à travers ce dispositif adapté à leur situation. Sans qualification, leur niveau scolaire oscille entre le CM2 et le CAP », peut-on lire dans le communiqué envoyé par le CESC.
Le CESC leur souhaite la réussite dans leurs projets professionnels et insiste sur la nécessité de poursuivre leur formation tant qu’ils n’ont pas trouvé d’emploi durable. « La persévérance est la clé de la réussite. » Ces douze stagiaires de Doceo Formation étaient accompagnés de leur formateur Alain Riboulot. À la fin du mois d’avril, deux autres centres, Optimac et Api Formation, ont proposé la même démarche à leurs stagiaires.
« Le Conseil économique, social et culturel devient au fil du temps une visite incontournable permettant aux demandeurs d’emploi de connaître la place de cette institution dans le paysage législatif polynésien et sa contribution fondamentale dans l’exercice de la démocratie participative. »


Vacances studieuses : Les stages d’anglais pour enfants de Tahiti English School

Les grandes vacances sont enfin arrivées ! L’occasion de se reposer mais aussi de continuer à apprendre. Tahiti English School propose des stages pour enfants âgés de 4 à 10 ans tout au long du mois de juillet et jusqu’à la rentrée d’août. Ces stages appelés « English Fun and Crafts » permettent aux enfants d’apprendre l’anglais tout en s’amusant. Chaque jour, ils renforcent leur vocabulaire en anglais et leur créativité à travers des activités manuelles, des jeux, des chansons, des vidéos. Les stages sont animés par des formatrices professionnelles anglophones. L’école est située à Arue et à Punaauia. Tahiti English School c’est également des cours pour adultes. Reconnu centre de formation depuis 2007, les formations sont éligibles pour la prise en charge par le Fonds paritaire. Tahiti English School fait également du sur-mesure en coaching, cours privé, duo ou groupe selon les besoins.

Les stages d’anglais pour enfants de Tahiti English School
Réservations :
• Tél : 89.72.24.80
www.tahitienglishschool.com


Digital : Elite Formation lance le e-learning
Elite Formation propose une plateforme d’apprentissage en ligne avec le e-learning. 1 200 modules sont déjà disponibles, auxquels il est possible d’accéder quand et où vous voulez. Le e-learning « apporte une réponse appropriée aux problématiques de la Polynésie française en matière de formation professionnelle », explique le centre de formation sur la présentation de cette nouvelle formule. Le manque de disponibilité ou la difficulté d’organiser des formations de groupe n’a pas d’impact sur le e-learning. Le salarié se connecte quand il le souhaite sur mobile, tablette ou ordinateur. C’est aussi une expérience d’apprentissage originale et économique. Elite Formation dit être pleinement en cohésion avec le cap fixé par le Pays car la convention éducation État-Pays 2016-2020 a fait du numérique un enjeu central. Il s’agit d’assurer la modernisation des infrastructures et l’équipement des établissements et de déployer une offre numérique pédagogique à même de renforcer le système éducatif polynésien. La formation e-learning est une  solution en cohérence avec les priorités du gouvernement.

Contact :
• Tél : 89.24.22.22
contact@eliteformation.eu


Contrat de ville : Des formations pour les quartiers prioritaires
Les ministres respectivement en charge de la Politique de la ville, Jean-Christophe Bouissou, et de la Formation professionnelle, Tea Frogier, ainsi que la présidente du Syndicat mixte en charge du contrat de ville de l’agglomération de Papeete, Tenuhiarii Faua, ont signé conjointement, à la fin du mois de mars, une convention de partenariat pour la garantie d’une employabilité durable, dans le cadre du Contrat de ville 2015-2020 de l’agglomération de Papeete. Ce contrat de ville repose sur trois piliers : l’emploi et le développement économique, le cadre de vie et le renouvellement urbain et la cohésion sociale. Les directions du CFPA (centre de formation pour adultes) et du SEFI (service de l’emploi de la formation et de l’insertion professionnelles) avec celle du Syndicat mixte du contrat de ville de l’agglomération de Papeete ont mis en place un partenariat permettant d’améliorer l’insertion des habitants des quartiers prioritaires et donc l’employabilité durable. Les procédures d’identification des demandeurs d’emploi seront consolidées afin de proposer des aides à l’emploi et à la formation adaptées à chacun. Des formations certifiantes vont être financées par le Syndicat mixte en charge du contrat de ville, en complémentarité à des formations qualifiantes. Cette organisation permettra d’augmenter les potentialités d’insertion professionnelle. Ainsi, près de 380 personnes issues des quartiers prioritaires du contrat de ville vont bénéficier d’une formation professionnelle.


Déménagement : Retrouvez le CNAM au lycée hôtellier
Le CNAM ne sera plus au lycée du Taaone mais au lycée hôtelier, à partir du 1er juillet. Le Conservatoire national des arts et métiers déménage. « Ce nouveau lieu nous permet d’offrir aux auditeurs un environnement plus professionnel et moins scolaire », explique le directeur du CNAM, Christophe Gomez. Par ailleurs, les inscriptions pour l’année universitaire 2017-2018 commencent dès à présent. Le plus simple est de se présenter directement au CNAM pour avoir les informations et faire son inscription.

Information :
• Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h30 pour l’accueil du public et de 16h30 à 21h en semaine et le samedi matin pour les cours du soir.
• Tél :40.43.25.44
Facebook


Come back : Après avoir étudié à Shanghai, ils sont de retour au fenua
Les dix jeunes Polynésiens partis au mois d’octobre 2016 à Shanghai sont tous rentrés diplôme en poche ! Reçus le 18 avril dernier par le président Édouard Fritch et le gouvernement, ils ont été chaleureusement félicités pour avoir réussi leur formation aquacole à l’université de l’Océan à Shanghai. Après six mois passés loin de leur famille et du fenua, ils reviennent avec une maîtrise des technologies de l’aquaculture en mer et des opérations de laboratoire et d’équipements inhérents à la filière. Ces jeunes diplômés peuvent désormais encadrer des aquaculteurs et les former aux techniques déjà mises en pratique dans les fermes aquacoles chinoises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *