Les axes stratégiques de la formation

SUITE AU CONGRÈS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L’EMPLOI QUI S’EST DÉROULÉ LES 9 ET 10 NOVEMBRE 2017, PLUSIEURS ADMINISTRATEURS ET MEMBRES DU FONDS PARITAIRE DE GESTION SONT PARTIS EN MISSION À PARIS. OBJECTIF : VALIDER LES ORIENTATIONS DU SECTEUR DE LA FORMATION ET METTRE EN PLACE LES APPUIS TECHNIQUES ET FINANCIERS.

Du 1er au 26 décembre 2017, plusieurs membres et administrateurs du Fonds paritaire de gestion ont arpenté les pavés parisiens. Suite au congrès de la formation professionnelle et de l’emploi du mois de novembre (lire en pages 22 à 27), onze axes de développement ont été définis et présentés aux partenaires parisiens.

Orientation stratégique 1 : développer l’offre de formation professionnelle au bénéfice des salariés du secteur privé. Trois axes de développement ont été déterminés : mutualiser les ressources pédagogiques disponibles sur la Polynésie française, ouvrir le dispositif de continuité territoriale aux salariés du secteur privé et promouvoir la professionnalisation des prestataires de formation.

Orientation stratégique 2 : faire face aux mutations du marché du travail. Cinq axes de développement ont été définis : soutenir le développement des compétences des travailleurs indépendants, combattre l’illettrisme dans l’entreprise, promouvoir un socle de compétences de base, donner un appui ciblé au secteur maritime dans le prolongement de l’étude de la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPECT) conduite par l’AFD et donner un appui ciblé au secteur de la construction en favorisant la création de formations plus pointues avec le partage des nouveaux savoir faire.

Orientation stratégique 3 : accompagner l’entrée de la formation professionnelle dans l’ère du numérique/digitale. Trois axes de développement ont été dégagés : promouvoir les usages des formations numériques/ digitales auprès des entreprises adhérentes au Fonds paritaire de gestion, promouvoir le numérique auprès des prestataires de formation de Polynésie et créer la plateforme de formation en partenariat avec l’OPT et les collectivités territoriales : Te Opere te Ite.

Cinq projets rassemblant les différents axes stratégiques vont être menés par le Fonds paritaire de gestion dès cette année.
Certains aboutiront en 2018, d’autres nécessiteront une phase de diagnostic avant d’être lancés. Le déplacement à Paris a permis de nouer un réseau d’acteurs dans la formation et d’obtenir des appuis techniques et financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *