Paul EKMAN, détecter les émotions

PAUL EKMAN EST L’UN DES PSYCHOLOGUES LES PLUS ÉMINENTS DU XXIE SIÈCLE. IL A ÉTABLI UN DICTIONNAIRE DES EXPRESSIONS FACIALES PERMETTANT DE DÉCODER LES ÉMOTIONS, MÊME CELLES QUE L’ON VOUDRAIT CACHER. DES FORMATIONS SONT ORGANISÉES CHEZ API FORMATION POUR APPRENDRE À CONNAÎTRE CETTE  SCIENCE PARTICULIÈRE RENDUE CÉLÈBRE DANS LA SÉRIE LIE TO ME.

Rappelez-vous du Dr Cal Lightman interprété par Tim Roth. Il est un des héros de la série américaine Lie to me. Ce médecin, directeur du groupe Lightman, est expert en décryptage facial et en détection de mensonges. La série américaine s’est inspirée d’une science bien réelle et des travaux d’un grand scientifique, Paul Ekman. C’est l’un des psychologues les plus célèbres du XXIe siècle. Au départ, il veut vérifier l’hypothèse de Darwin selon laquelle les expressions faciales sont universelles. Il part en Papouasie-Nouvelle- Guinée, et remarque, à son retour, que les expressions de ces personnes sont détectables par d’autres qui ne sont pas de la même culture. Nos mimiques sont universelles. Il établit une première liste d’émotions de base, en 1972, comprenant la tristesse, la joie, la colère, la peur, le dégoût, la surprise. Celle-ci a ensuite été élargie en 1990 avec l’amusement, la satisfaction, la gêne,  l’excitation, la culpabilité, la fierté dans la réussite, le soulagement, le plaisir sensoriel, la honte, le mépris. Aujourd’hui, on parle de sept émotions de base : la colère, la peur, la tristesse, la joie, le dégoût, la surprise et le mépris.

Dix mille microexpressions inventoriées
C’est en étudiant les visages au ralenti qu’il remarque les « microexpressions ». Ce sont elles qui trahissent nos sentiments et nos émotions. Pendant huit années, Paul Ekman a travaillé sur un système de codage des expressions faciales : ce dictionnaire répertorie dix mille mimiques. Les visages sont décomposés en mouvements musculaires dont certains sont porteurs de sens. La palette de nos attitudes est variée et complexe. Même si nous cherchons à les cacher, ces « microexpressions » sont perceptibles. Et quel que soit notre pays d’origine ou notre culture, nous les utilisons de manière inconsciente, elles traduisent notre état émotionnel profond. Il est facile de passer à côté car elles n’apparaissent que quelques fractions de secondes. Il faut donc une grande concentration pour les percevoir.

Une vraie compétence professionnelle
Nous savons tous reconnaître les émotions chez nos interlocuteurs. Cette lecture est intuitive. Les formations Paul Ekman permettent de renforcer cette intuition. Aux États- Unis, la sécurité américaine est formée à ces méthodes depuis les attentats du 11 septembre 2001. L’idée est bien sûr de réussir à détecter les terroristes avant que ceux-ci ne passent à l’action. L’intelligence émotionnelle fait désormais partie des compétences professionnelles à maîtriser. Savoir reconnaître les expressions faciales ne sert pas seulement à détecter le mensonge, c’est aussi utile pour optimiser la communication. Lire la déception sur le visage d’un collaborateur alors que celui-ci assure que tout va bien peut permettre d’engager un dialogue et de désamorcer un problème avant qu’il ne s’envenime. Pour Christina Delfino, consultante internationale certifiée pour dispenser les formations du Dr Paul Ekman, qui travaille pour le groupe EIA (Emotional intelligence academy), « avec cette formation, on optimise sa communication. Nous avons tous déjà un détecteur naturel mais nous l’utilisons plus ou moins. Les stagiaires vont apprendre à être beaucoup plus précis car ils vont savoir lire les émotions sur les visages des personnes. » Le centre Api Formation possède l’exclusivité de ces formations pour la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie.

Paul Ekman, un professeur en psychologie renommé
• Le docteur Paul Ekman est devenu un des plus éminents psychologues du XXIe siècle. En 2009, il a fait partie des cent personnalités les plus influentes du monde dans le Time Magazine. Professeur émérite en psychologie de l’université de Californie, il est reconnu pour ses travaux sur la communication non verbale, celle des gestes et des expressions faciales. Il est  pionnier dans cette science et a convaincu et inspiré un bon nombre de chercheurs et de médecins. Le National Institute of Mental Health a soutenu ses recherches pendant de longues années en lui octroyant des bourses ou des subventions. Pour Paul Ekman, les expressions du visage ne sont pas déterminées par la culture mais elles sont universelles et biologiquement déterminées. On peut réussir à les lire grâce aux microexpressions du visage. Ce spécialiste a travaillé sur les mensonges qu’il s’agit de détecter grâce aux microexpressions mais également grâce à l’observation du corps. Il est formateur au FBI et conseiller technique sur la série Lie to me qui a popularisé ses travaux.

Christina Delfino, formatrice certifié du groupe emotional intelligence academy (EIA)

“Les émotions sont universelles donc peu importe la langue dans laquelle on se parle”

Quels sont les objectifs de la formation Paul Ekman ?
« Paul Ekman a travaillé pendant cinquante ans sur les émotions. Il a été appelé par le milieu médical, la police, les douanes, les enquêteurs… Mais il a aussi voulu que le grand public ait accès à ses travaux. Il a fait paraître des ouvrages, publié des articles et accepté que l’on s’inspire de sa vie pour créer la série Lie to me. Il a également été consulté pour le film Vice Versa. Grâce à ces productions, les gens se sont intéressés aux émotions, ils ont eu envie d’en savoir plus et voulu utiliser cette connaissance dans leur vie personnelle et professionnelle. Dans la formation, il existe deux modules : un sur les compétences émotionnelles pour soi, c’est de l’intelligence émotionnelle, se connaître et connaître ses émotions, connaître l’autre et ses émotions. Un deuxième module concerne la détection de la vérité : comment savoir si quelqu’un dit la vérité ou ment. Cela peut nous être utile dans le milieu professionnel comme dans notre vie personnelle. »

N’est-ce pas quelque chose d’intuitif ? Comment apprendre ?

« On va optimiser cette lecture. On va revoir les sept émotions universelles. On va les voir en mouvement, à l’arrêt et nous avons un logiciel qui permet d’entraîner le cerveau à être beaucoup plus efficace. Une émotion apparaît un quart de seconde sur le visage d’un adulte, c’est une microexpression. C’est comme un flash et parfois, on passe à côté. Quelqu’un va dire : ‘Je suis très content, je te suis dans ce dossier professionnel’ mais il va apparaître en même temps sur son visage une expression de peur qui montre que quelque chose le dérange. C’est bon de le déceler pour mieux l’accompagner et peut-être revoir le dossier. »

À qui s’adresse cette formation ?

« Toute personne qui travaille dans la communication ou dans la vente, en management, en recrutement pour savoir déceler la vérité… Il y a beaucoup de métiers où on est en communication avec d’autres personnes. »

Est-ce un apprentissage difficile ?

« Il suffit de quelques semaines d’entraînement pour voir apparaître des émotions chez les autres dont nous n’avions pas conscience auparavant ou que l’on ratait. On prend des notes ou on ne regarde pas vraiment la personne à qui on parle et on rate un tas de choses. Il faut apprendre à regarder et à observer. Les émotions sont universelles donc peu importe la langue dans laquelle on se parle, on va avoir les mêmes informations. »

Témoignages

Michel et Mareva, cadres chez EDT-Engie
« L’entreprise nous a proposé de suivre cette formation pour disposer d’outils de gestion d’une équipe, mieux communiquer dans notre management. C’est notre deuxième session. Nos métiers évoluent et cette formation permet aussi de nous y préparer pour mieux comprendre les phénomènes sociologiques et psychologiques rencontrés par nos agents au quotidien. Les clients sont de plus en plus exigeants. Il faut réussir à réagir rapidement, savoir détecter les débuts d’un burn-out par exemple. Avec les outils de cette formation, on réussit à mieux déceler certaines choses. On ne sera pas des experts comme dans la série Lie to me mais on peut mieux comprendre les émotions de nos agents dans l’entreprise. »

Mereani, cadre à l’Office des postes et télécommunications
« Je suis la formation car je travaille dans le domaine du recrutement à l’OPT. Je ne suis pas une spécialiste et j’ai des lacunes pour mener les entretiens. J’ai donc voulu disposer de techniques pour mieux mener les entretiens, réussir à mettre à l’aise les personnes et mieux détecter le potentiel des gens qui se présentent. C’est moi qui ai demandé à suivre cette formation. C’est ma première session et je la trouve géniale ! J’ai l’impression d’être comme une petite fille devant un grand sapin de Noël. Je découvre plein de choses et je suis très intéressée par tous ces détails subtils de l’être humain. Je suis curieuse. J’espère poursuivre avec d’autres sessions, j’aimerais perfectionner ces outils. Je suis déjà en train de me projeter sur de futures formations ! J’espère devenir une experte dans le domaine !”

FORMATION PAUL EKMAN

Deux modules :
– ESAC « Apprendre à gérer vos émotions » : savoir utiliser ses compétences émotionnelles en situation professionnelle.
– ETAC « Évaluer la vérité et la crédibilité » : développer les capacités et les compétences à reconnaître les émotions des autres comme outil pour évaluer la vérité.
Ces deux formations sont animées par Christina Delfino, consultante et experte en communication et intelligence émotionnelle, certifiée par Paul Ekman pour dispenserses formations en Polynésie française.

Dates des prochaines formations Paul Ekman
ESAC : 23 et 24 octobre 2017

ETAC : 25-26-27 octobre 2017
consolidation ESAC : 30 octobre
consolidation ETAC : 31 octobre

Inscriptions et renseignements
• Tél : 40.54.54.30
• mail : formation@api.pf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *