Réussir un entretien d’embauche

OBTENIR UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE EST DÉJÀ UN PREMIER PAS VERS L’EMPLOI. COMMENT SE PRÉPARER À CET ÉCHANGE, FAIRE BON EFFET ET SÉDUIRE LE RECRUTEUR ? RETROUVEZ ICI QUELQUES CONSEILS.

• Préparer sa candidature
Quand on postule pour un emploi, il est nécessaire de connaître exactement la nature du poste et l’entreprise qui le propose. Quels sont le rôle de cette entreprise, ses fonctions, sa taille, son fonctionnement… Ces renseignements peuvent s’obtenir en amont sur Internet ou bien auprès des employés de l’entreprise. Il faut s’appuyer sur ses réseaux pour s’informer sur la fonction convoitée. Obtenir des données très concrètes sur le fonctionnement et la réalité de la structure permet de sortir de vos représentations ou de
vos idées reçues et de vous préparer à un futur entretien. Il est également essentiel d’être clair sur ses
objectifs et ses intentions : pourquoi se porte-t-on candidat à ce poste ? Grâce à cette préparation, la lettre de motivation sera beaucoup plus simple à écrire. Celle-ci suit toujours la même forme : un premier paragraphe sur l’entreprise, un deuxième sur son parcours professionnel et  enfin le troisième sur les possibilités de travailler ensemble. Des explications que l’on va retrouver lors de l’entretien d’embauche.

• Bien connaître le poste et l’entreprise

Le CV et la lettre de motivation ont plu au recruteur et un entretien vous est proposé ? Commencez par vous remettre dans le bain. Si plusieurs courriers pour plusieurs offres ont été envoyés, remettez-vous en tête vos motivations et tous les renseignements obtenus sur l’entreprise qui vous invite à un entretien. Se présenter à ce type d’entrevue sans vraiment connaître le poste ou l’entreprise ne pardonne pas. À l’inverse, vos connaissances en la matière indiquent votre niveau d’intérêt au recruteur.

• Savoir se présenter
La première question du recruteur est souvent la même : présentez-vous ! Le plus simple est d’élaborer la réponse la veille. Au centre d’orientation, des stages et de l’insertion professionnelle (Cosip), on parle de la « PP2M » : la présentation positive en deux minutes. Qui suis-je, ce que je sais faire, ce que je vais apporter à la structure. Ébauchez ces quelques phrases avec des idées fortes, des mots clefs et testez-les sur un de vos proches. Rien de tel qu’une bonne mise en situation pour s’évaluer et effectuer des ajustements. Dès l’entretien, adoptez le « dress code » de l’entreprise. Si tout le monde est en jean, baskets, tee-shirt, inutile de venir en tailleur ou en pantalon et veste. L’inverse également ! Il faut rester vigilant à la première impression que l’on va donner.

• Rester soi-même

Il faut vous mettre à la place du recruteur : il cherche une personne motivée, qui a les compétences demandées et plutôt sympa ! L’entretien d’embauche est un échange d’informations et une première rencontre pour aviser des possibilités de travailler ensemble. Ce n’est pas la peine de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas. Restez vous-même, c’est aussi à vous de décider si cette entreprise et ce poste vous conviennent.

• Déstresser

Si le stress vous fait perdre vos moyens, alors allez courir, aérez-vous, prenez le temps de respirer un bon coup. Si vous êtes bien préparé, il n’y a pas de raison que l’entretien se déroule mal.

• On vous rappellera

Les entretiens se terminent souvent par cette phrase : « On vous rappellera. » N’hésitez pas à demander dans quel délai ou à poser des questions sur la suite du recrutement. Si une fois le délai passé, vous n’avez pas de nouvelles, rappelez la société, sans toutefois être trop pressant mais bien pour souligner votre motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *