RGPD : Laissez-vous guider

La Direction générale de l’économie numérique (DGEN) a publié sur son site Internet le Guide pratique de sensibilisation au Règlement général sur la protection des données (RGPD) pour les PME.
Élaboré par la CNIL et Bpifrance Le Lab, c’est un bon moyen pour mieux comprendre et appliquer cette réglementation, en vigueur depuis le 1er juin 2019 en Polynésie française.

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est appliqué dans l’Union européenne depuis le 25 mai 2018. Un an après, il a été étendu à la Polynésie française par une ordonnance publiée au Journal officiel de la Polynésie française du 21 décembre dernier et est entré en vigueur le 1er juin 2019. Les entreprises, seules et entièrement responsables des données en leur possession, doivent désormais se soumettre à certaines obligations pour les protéger. « Ce règlement a pour objectif de renforcer la protection des données personnelles des citoyens, dans le cadre des traitements mis en oeuvre par les personnes morales de droit privé et les personnes publiques, que ces traitements soient informatiques ou non », explique la DGEN sur son site.
Afin de faciliter la mise en oeuvre des mesures nécessaires pour respecter ce règlement, un guide a été édité par la CNIL et Bpifrance Le Lab, pour les petites et moyennes entreprises, celles qui n’ont pas forcément les moyens d’employer une personne dédiée à ce travail. « Les données sont omniprésentes et désormais au coeur de la chaine de création de valeur des entreprises. Bien gérées et sécurisées, elles permettent de gagner en efficacité et en compétitivité, de personnaliser et de conforter la relation avec les clients, de conquérir de nouveaux marchés, d’améliorer les produits et services et de faciliter la collaboration et la mobilité. Pour s’adapter aux enjeux du numérique et garantir une meilleure maîtrise des données personnelles, le RGPD renforce les droits des personnes et responsabilise davantage les organismes publics et privés qui traitent leurs données », peut-on lire en préambule.

Ce guide ne répond pas aux besoins spécifiques de chacune des entreprises mais donne « des clés de compréhension rapide pour engager une démarche de conformité au RGPD » et permettre à son entreprise « de progresser dans sa maturité numérique ».
Après une première partie dédiée aux objectifs de ce nouveau règlement, le guide liste ses avantages : renforce la confiance de ses clients et les rassure, ainsi que les donneurs d’ordre ; améliore l’efficacité commerciale, la gestion de l’entreprise et la sécurité de ses données ; et permet de développer l’entreprise et de créer de nouveaux services. Il définit les données personnelles et leur traitement et délivre des conseils pour passer à l’action.

Pour ce faire, quatre grandes étapes à suivre : recenser ses fichiers, faire le tri dans ses données, respecter les droits des personnes et sécuriser ses données. Chacun de ces chapitres fournit des explications claires et précises pour mieux comprendre comment et pourquoi agir. Des exemples, des anecdotes, des conseils de bonne pratique mai s aussi des liens vers d’autres sites ressources complètent les informations du guide. Un dernier chapitre s’intéresse aux « données à risque » comme celles concernant la religion, l’appartenance syndicale, la génétique ou encore la santé et les « traitements à risque » comme les prises de décision automatisées, la surveillance de personnes, le traitement à grande échelle de données personnelles, etc. Un guide à mettre dans les mains de tous les patrons !

Infos pratiques :
• Le Guide pratique de sensibilisation au RGPD est à télécharger gratuitement sur le site de la DGEN.
DGEN : www.service-public.pf/dgen
CNIL : www.cnil.fr

ZOOM
« Le RGPD s’inscrit dans la continuitéJ de la loi française “Informatique et Libertés” de 1978 et renforce le contrôle par les citoyens de l’utilisation qui peut être faite des données les concernant. Il harmonise les règles en Europe en offrant un cadre juridique unique aux professionnels. Il permet de développer leurs activités numériques au sein de l’Union européenne en se fondant sur la confiance des utilisateurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *